jeudi, juillet 22, 2010

Les débuts de Max



A l'heure où Max Msp connaît une intégration dans Ableton Live avec Max for Live, il paraît intéressant de se plonger dans la petite histoire avec ce manuel d'utilisation interne de cet environnement de programmation graphique de musique informatique comme le définissait en 1988 Miller Puckette, son développeur à l'Ircam. A l'époque, Max était en cours d'élaboration et destiné principalement aux compositeurs de l'Institut ou invités et n'avait pas été encore développé par Opcode System en 1990 avant d'être repris par Cycling'74 en 1999.
Petite histoire donc avec les prémisses de Max qui était conçu pour répondre au besoin général d'un contrôle raffiné des synthétiseurs pour l'exécution live. Conjointement, alors que Miller Puckette commençait ses premières expériences avec un système de boîtes et de lignes qui est devenu Max, Philippe Manoury posait les bases d'une pièce pour piano et synthétiseur. Le synthétiseur étant la fameuse station musicale de l'Ircam, la 4X. Le programme était embryonnaire mais Philippe Manoury commençait à l'utiliser pour sa pièce. Et du coup, comme le souligne dans sa préface Miller Puckette, c'est ainsi que le développement de Max, suivait en grande partie les besoins de qui est maintenant appelé Pluton pour piano et 4X. Et après avoir fini la pièce, Philippe Manoury a suggéré d'écrire un manuel pour Max. C'est donc un clin d'oeil à l'heure de Max 5 et auquel s'est ajouté/associé MSP et Jitter. Dans ce PDF, on retrouve la préface de Miller Puckette, l'introduction et l'avertissement de Philippe Manoury ainsi que le 2e chapitre Pour Débuter en Max sans Synthétiseur.

2 commentaires:

jbemond a dit…

Document intéressant !
Dommage qu'il ne soit pas complet ;)

deb7680 a dit…

Merci JB pour ce commentaire. Je vais en tenir compte et dès que j'ai un peu plus le temps - j'ai plusieurs projets en cours - je vais scanner la totalité du document qui compte quand même 99 pages... J'en ai aussi deux documents sur Music 10, un petit qui s'intitule Music 10 "Using the Stanford Ircam Music Program de 17 pages, avec des "instruments" de base, et le Langage de Synthèse de Music 10 et qui fait ses 130 pages. C'est dans les projets mais c'est long à faire et assez fastidieux. Mais en même temps, ce sont des documents qui marquent bien l'évolution de la musique sur ordinateur.