vendredi, février 09, 2007

Le Synthé V4 pour Windows de Pierre Courprie est disponible


L'émulation virtuelle de l'EMS Synthi Aks, le Synthé V4, de Pierre Courprie qui ne tournait que sur Mac en version standalone est aujourd'hui disponible en plugin Vst pour Windows XP. Il faut juste disposer de Quicktime et du Runtime Pluggo de Cycling 74 pour qu'il puisse être inséré dans un séquenceur. Je précise qu'il est gratuit ce qui va très certainement ravir bon nombre de musiciens ou compositeurs en Mao et qui ne souhaite pas investir dans l'émulation réalisée par celle de Ludwig Rehberg.
Ce qui fait qu'aujourd'hui, avec celle de Pierre Courprie et celle de Zootook en ensemble Reaktor, le musicien dispose de trois versions de l'Ems Synthi Aks.
Le look de l'émulation réalisée par Pierre Courprie est Max Msp. J'essaierai d'effectuer un comparatif sonore entre les trois émulations, voire même avec le MegaMatrix de Starplug qui, à mon sens, se rapproche plus au niveau matricielle du Vostock. Mais il a aussi incontestablement un son, plus numérique, à l'instar aussi de l'émulation de Zootook.
Première prise en main :
J'ai comparé la couleur des oscillateurs, celle de L'Ems Avs me semble plus percutante, dans le bon sens. De même, au niveau de la sinusoïdale, celle proposée par Pierre Courprie semble moins pure que celle de l'Ems Avs. Mais bon, soyons clair, c'est du chipotage car le rendu du Synthé 4.1 est excellent. En revanche, mais ce n'est qu'une première prise en main, le son global me semble moins "agressif" que l'Ems Avs ou du MegaMatrix. En fait, on ressent bien le son "Max Msp" que je trouve assez aseptisé. Mais pour certains cela sera un avantage.
Les trois oscillateurs vont de 0 Htz à 20000 Htz alors que l'Avs ne va que de 0.935 à 10000 Htz pour les deux premiers et de 0.047 à 533.8 Htz. Amélioration par rapport au Synthi Aks et l'Avs, le Synthé V4 propose une modulation de fréquence sur ses trois oscillateurs. CEla peut se révéler pratique pour certaines modulations. Au niveau de la matrice, il y a des différences par rapport à la machine originale hardware et de l'Ems Avs. Chaque sortie des six formes d'ondes est proposée. Par contre, l'affichage en axes X et Y avec chiffres et lettres n'a pas été repris. C'est dommage car c'est pourtant bien pratique pour noter des pachts ou même plus simplement pour se repérer.
Le réglage des oscillateurs est très précis, à trois chiffres après la virgule. En utilisant le petit clavier midi intégré ou un clavier midi externe, chaque note affiche la fréquence de la note, son équivalent en chiffrage midi ainsi que le choix de l’octave. Cette précision est un véritable atout du V4 tout comme sa facilité de jouer les notes midi, voire même de faire tourner une séquence avec deux oscillos et de jouer dessus avec le 3e ? C’est vraiment très bien vu. Deux choix sont proposés, la fréquence exacte de la note midi ou la fréquence de la note midi plus une fréquence de base (valeur de départ) qui s’additionne. Le clavier midi peut aussi contrôler la fréquence du filtre. Autre petit détail très intéressant, le glissando qui permet de balayer en montée ou descente les fréquences.
En revanche, mais il y a peut-être une subtilité qui m'a échappé, la modulation d’un paramètre comme un oscillateur ou la fréquence de filtre par un autre oscillateur ne m’a pas convaincu. Déjà, il faut pour l’actionner effectuer une petite manipulation en cliquant sur le nom du paramètre que l’on souhaite contrôler, ce qui n’est pas très pratique, alors qu’avec l’Aks , le Vsc3 ou l’Avs il suffit de connecter l’oscillateur sur celui qui doit être contrôlé. De même, la tessiture des trois oscillateurs, allant de 0 à 20000 Hz, la finesse des montées ou descentes de fréquences semble de prime abord assez grossière. Le V4 propose du coup, même avec des faibles valeurs de fréquences de départ, des résultatantes dépassant 1000 hz, on oscille entre 1000 à 8000 voire 10000 hz, ce qui pas très intéressant à moins de vouloir travailler dans les infrasons. J'ose espérer qu'il y a la possibilité de réglages différents?
Pas de problème au niveau du filtre et de la ring modulation. Où ça se complique c’est avec l’enveloppe. Pas de problème pour jouer des notes midi, celles-ci sont bien affectées par les paramètres de l’enveloppe. Avec le stick, je n’ai pas eu de résultats probants. Contrairement à l’Avs ou du Synthi, le contrôle fonctionne pas de prime abord. Il doit y avoir une subtilité que je n’ai pas encore saisie.
Enfin, le fonctionnement normal de l’enveloppe, j’entends par là comme avec l’Ems Synthi Aks ou l’Ems Avs, en connectant un ou deux ou trois oscillateurs dans le module enveloppe et ses deux sorties correspondantes, j’ai immédiatement un résultat audio. Là, il ne se passe rien. Il faut manifestement activer le mode metro et jouer sur sa vitesse. Le glissando, là aussi permet de faire des montées et des descentes de fréquences.
Le tempo est contrôlé par trois paramètres, vitesse, table et aléatoire.
Si le tempo est sur la vitesse, les pulsations sont en millisecondes.
Le module de réverbération est assez moyen mais ce n’est vraiment pas un problème dans la mesure où l’on dispose avec les effets natifs ou les Vst d’outils de plus en performants.
Bon, je le répète, ce n'est qu'une première prise en main. Mais globalement je suis déçu. Je ne retrouve pas la puissance du son de l'Ems Avs, et surtout je le trouve beaucoup moins ergonomique. Enfin, même si le Vst est distribué gratuitement, je trouve qu'il manque de presets qui auraient pu être utiles pour le découvrir. Ce que propose, d'aileurs l'Ems Avs, l'émulation de Zootook pour Reaktor ou le MegaMatrix.



Toujours sur le site de Pierre Courprie vous pouvez télécharger son filtre 8 octave filter bank qui est excellent et qui reproduit le fameux Eight-Octave Filter Bank réalisé en 1971 par EMS.

Par ailleurs, j'ai trouvé sur le site de Pierre Courprie le lien de ce blog EMS SYNTHI qui comme son nom l'indique est dédié à l'Ems Synthi Aks et à l'Ems Avs avec des patchs ilustrés avec des exemples sonores. Un blog à suivre donc.

J'en profite, pour ma part, pour proposer cette courte vidéo, Ems Neu d'un patch réalisé avec l'Ems Avs, avec une sorte de rythme à la Neu.



J'évoquais récemment le MegaMatrix qui propose une autre solution matricielle, à la limite plus proche du Vostock.


Comme je savais que le développeur du MegaMatrix, Peter Dewald, avait travaillé sur l'Ems Avs, j'avais envoyé un mail à Kai Schliekelmann. Voici ce qu'il m'a répondu :
A few weeks ago you've asked about the development story of the EMS Synthie Avs and the Starplugs MegaMatriX. Here are some comments for you and the friends of your homepage:
Some years ago Peter Dewald, today’s Head of Creation at Starplugs asked Ludwig Reberg if he was interested in a Synth VST-plugin.
At last he said yes - but he only wanted an exact copy of the Synthie A and not a new development or new any features.
Doing things twice is not Peters favourite thing but being one of the long row of EMS developers was too tempting... he did it with some hidden specials :-) he couldn't do it without ...
By that time Peter worked together on some music projects with Kai Schliekelmann - and he did the beta testing for the AVS-plugin.
One year after the release of the EMS Synthie Avs we founded Starplugs. We wanted to do the kind of plugins OTHERS try to copy:-) We started with surround plugins that could not be found on the market - but we always saw us in the tradition of the old synthesizer companies - being creative, bringing things to the point, doing
modifications and "on demands". When developing plugins we are absolutely focussing on the sound and always try to make our plugins sound even better than the great original Synth legends standing in our studios.
The Starplugs MoonClass was the first polyphonic synthesizer we created. It has an amazing new filter programming (Quantum technology) and filter sound and a very cool cluster oscillator concept. We follow the tradition but always want to go a step further - without leaving our roots.
After releasing our vocoder which is often mentioned "the best sounding VST-Vocoder" Peter wanted to do a classic monophonic synthesizer - it should be a specialist in classic modulation sounds with a free routing concept, single modules with fat sound and pressure. Peter did not want to create a simple routing matrix like all the others, but a "mixing matrix" that gives you ALL possible points.
The concept looks very simple there but it took a lot of time to develop it....
There were some month with "every day a new idea and a new version" - testing with musicians and deleting...
When we saw the actual Matrix version for the first time we knew this is the concept we were searching for - a concept with no limits. That was a year after Peter decided to create a mono synthie. It took another half a year to create the MegaMatriX with all beta testing and doing the details with producers and musicians and we are still happy with it, producing music and find a new sound every time we play with. It's still our fun machine !!!

6 commentaires:

Anonyme a dit…

salut, j'errer sur internet et je suis tomber sur ton blog qui est ma foi fort interressant.j'ai matter ta vidéo mise en ligne et ce synthé me fait bien tripper...cpdt je ne sais pas ou le trouvé?

deb7680 a dit…

Salut,
Ce synthé est l'émulation de l'Ems Synthi Aks, c'et celui de Ludwig Rehberg.
On le trouve ici :
http://www.emsrehberg.de/SYNTHI__s/SYNTHI_Avs_plugin/synthi_avs_plugin.html
Sinon, j'ai mis un lien direct dans la rubrique : les émulations virtuelles de l'Ems Synthi Aks.

Peter Grenader a dit…

But perhaps that for you, the pseudo specialist in Buchla, this photograph is not true, that it is false...

Exactly what crime am I being accused of now? Please clairfy - your English is confusing me.

Thinking that possibly is works both ways (your English) ... my comment, my suspicions as you put it were A) whether Mort owned that 300 - which he didn't. I never indicated he never used a 300. He purchased one for CalArts - just not the one in the photo. This is the statement I made, along with B) not being sure if it used on any of Mort's publsihed recording. Thanks for clearing that up.

btw - John Payne, who you reference in your blog listing, is a good friend. Contact me offline - I can give you his email address if you want more dtails on the development work he did for this project of Mort's.

- P

brianvega a dit…

hello,
remarque tardive mais importante :
la version reaktor du patch emulation du synthi est vraiment de très grande qualité, cependant mon avis ne peut être définitif car je n'ai jamais eu entre les mains (et les oreilles) le vrai. J'ai eu de beaux moments à enregistrer des sons continus remarquables et à chaque fois surprenants.
B.

deb7680 a dit…

Bonjour,

Oui, je suis tout à fait d'accord. Avec, toutefois, un son plus numérique que l'Ems Avs, et qui se rapproche beaucoup plus, au niveau du grain des oscillateurs, du MegaMatrix de Starplug. Mais ce n'est pas fait pour me déplaire. Petit défaut, quand on modifie le patch en cours, il faut relancer la séquence. C'est un peu pénible à la longue. Sinon, par rapport à l'Ems Avs, il ajoute comme le MégaMatrix 2 delays et surtout, avantage par rapport à l'Ems Avs, il propose le sequenceur intégré. En revanche, l'Ems Avs dispose de fonctions cachées, dont les random qui permettent d'obtenir des séquences très très intéressantes, notamment pour l'ambient music.
Mais pour revenir au Synyh-In-A-Case de Zootook, c'est la première émulation de l'Ems Synthi Aks que j'ai découverte et avec laquelle j'ai réalisé d'excellentes séquences. En fait, j'aime bien travailler avec celui-ci et l'Avs ensemble.
Un conseil, si ce n'est déjà fait, il se marie bien avec le filtre de Didier Courprie qui a émulé le fameux filtre de EMS 8 bandes et qui est excellent. J'utilise aussi, avec celui de Courprie, alternativement, les filtres Moog d'Audio Damage le A907 et le 914. Le résultat est excellent.

georges a dit…

Ce genre d'émulation n'a rien à voir avec l'utilisation réelle de modules analogiques , c'est tout autre chose, c'est aussi domage de rester prisonnier du look désastreux des AKS, parole d'ancien fafriquant et peut être futur de modules analogiques.