dimanche, mai 25, 2008

En préparation : Les ressources pour tous de Max MSP



Ce sujet sur les ressources accessibles à tous de Max Msp s'est imposé en raison de deux évènements concomitants. Le premier fut la sortie de la nouvelle mouture de Max Msp 5, annoncé par Wild Orion dans son post du 21 avril 2008 et le second un travail entamé sur les textes du poète québécois Claude Beausoleil actuellement en résidence là ou je réside. Donc travail où j'entends avec l'accord de Claude jouer sur les voix avec les multiples possibilités offertes par l'informatique musicale. Avec Ableton Live et le Bitstream 3x j'ai mis au point une technique de cut up musical avec son Lfo. Mais je souhaitais faire de même avec l'offre logicielle. J'ai regardé du côté de Reaktor 5 et d'Usine (que je recommande, notamment dans sa version Vst) mais bon, ce n'était pas ce que je recherchais. Disons, le résultat était trop typé pour moi.
D'où, un nouveau regard sur Max Msp. Ca tombait bien, la version 5 semblait plus accessible, plus optimisée. A sa mesure, bien entendu, c'est du Max Msp, ce n'est pas Ableton Live connu pour faciliter la vie aux musiciens. Ceci étant, Cycling 74 permet de tester une démo totalement fonctionnelle durant un mois. Ca mérite au moins un minimum de curiosité, ne serait-ce que pour découvrir ce qu'offre déjà le logiciel en patchs fonctionnels.

Petite précision, je ne suis pas un expert de Max, j'ai encore sur mon vieux G3 qui tourne toujours la version de l'Ircam et d'Opcode, c'est dire. Du coup, je me sens comme un nouvel utilsateur, avec le petit plus, toutefois, qui me permet de me repérer dans les patchs.



Concrètement, Max Msp 5 est nettement plus agréable déjà au niveau présentation, le graphisme, la présentation se veulent actuelles. Les modules pour construire les patchssont optimisés. Un double click sur l'espace de travail, et apparaît une superbe fenêtre où l'on choisit son objet. Une fois placé, on l'ouvre et on inscrit les premières lettres de sa fonction, une liste apparaît, on choisit et on valide. C'est simple et surtout très efficace.

Mais bon nombre de musiciens ou compositeurs n'entendent pas se coltiner avec la création de pachts. En revanche, il serait dommage de passer à côté des outils déjà programmés dans Max Msp 5 et de ceux qui sont créés par d'autres utilisateurs ou de centres de recherche. On trouve d'ailleurs de sacrés pépites au fil des recherches sur le Net. Comme ci-dessous l'un des quatre patchs du CICM Université Paris VIII :

reconstituant
diverses techniques de synthèse sonore en temps réel développées par Jean-Claude Risset sur Music V en temps différé. J'en reparlerai.
Donc des outils qu'ils seraient dommage de se passer d'autant que Cycling 74 propose un outil pour le moins fantastique, son fameux Max Runtime. Cette application permet d'utiliser les patchs même sans avoir la licence de Max Msp.
En attendant, partons du principe que vous souhaitez regarder d'un peu plus près la nouvelle version de Max Msp 5. Cette démo se télécharge sur cette page . On y trouve aussi les anciennes versions ainsi que celles de Max Runtime mais celles-ci sont incluses dans le package du logiciel.

Avant d'ouvrir un patch, regardez bien en bas à gauche, le cadenas qui est ouvert. A ce stade, dans la surface de travail, vous pouvez commencer à créer si vous le souhaitez. Il y a plusieurs tutoriaux, en anglais, dans Max. Ils présentent l'explication du patch, les éléments utilisés, ceux en rapport, etc. Et surtout, ils proposent son résultat final pour illustrer l'exemple.

Programme/Cycling'74/Max5/cycling'74/docs/tutorials-patchers/max-tut ou msp-tut (pour PC) ouvre les patchs d'exemples tandis Programme/Cycling'74/Max5/cycling'74/docs/tutorials/max-tut ou msp-tut ouvre le tutorial avec l'ensemble des explications.
Choisissez ce dernier chemin en ouvrant le fichier à partir de la surface de travail, avec la procédure normale : File/Open/Cycling'74/Max5/cycling'74/docs/tutorials/max-tut ou msp-tut. Ceci étant, la méthode la plus simple, étant d'accéder aux tutoriaux par la fenêtre Help dans Max Msp 5.
Une fois la fenêtre ouverte de la documentation, un conseil : cliquez en bas sur le symbole home, avec la petite maison. Celà vous amènera à une fenêtre donnant accès à l'ensemble de la documentation. A gauche, vous avez des présentations succintes, à droite, en listes les tutoriaux sur max, Msp et jitter. Vous avez là matière à découvrir. Et surtout, si vous suivez les descriptions, vous pouvez commencer à faire votre premier patch. Petit tuyau, en bas de la fenêtre de travail à gauche, vous avez un cadenas. Quand il est ouvert, la surface de travail est en mode édition, et si vous cliquez dessus, il va se fermer et le patch deviendra fonctionnel.


Pour une exploration des possibilités offertes par Max Msp5, ouvrez le patch sur le lien suivant : cycling'74/Max5/patches/ExemplesOverview.maxpat, vous découvrirez une série de patchs fonctionnels immédiatement applicables.
Sinon, n'hésitez pas à télécharger la centaine d'objets proposés par Argo sur une page regroupant l'index des patchs proposés. Gérard Paresys qui souligne, d'ailleurs, qu'ARGO est fait pour des utilisateurs qui n'ont jamais programmé Max/MSP. A l'époque de sa sortie, j'avais fait un post sur cette proposition. Cette banque d'objets est une véritable mine d'or pour commencer son exploration des possibilités offertes par Max MPS. Qui plus est, Gérard Paresys a fait un travail de présentation qui est assez rare. Son fichier Pdf de documentation rédigé en anglais et en français est très bien faîte. De même, il propose une série de liens très utiles. Enfin, de nouveaux objets sont régulièrement ajoutés. Ce travail mérite un total respect.

Ce sujet est en construction. La priorité a été donnée à la collecte de renseignements, de contenu. Et elle est fructueuse. Le sujet proposera surtout des pistes et des liens. En revanche, une documentation plus complète, avec des exemples concernant des patchs fonctionnels proposés par Max MSP, Pure Data, Open Music, Common Music, CSound ou Reaktor, sera proposée avec des extraits sonores dans le cadre d'un site en cours d'élaboration. De même, des liens sur d'autres langages seront aussi insérés. Un peu de patience donc.

5 commentaires:

Bernard a dit…

Grâce à ce billet, j'ai pu approcher le monde de Max/MSP. Sans pouvoir/vouloir aller beaucoup plus loin, ma curiosité reste éveillée en attendant la suite...
(le lien vers le pdf de Gérard Paresys est mort, mais on peut se "contenter" des docs et tutos sur C76)
@+ et merci

Gerard a dit…

Merci Didier pour ce blog et la pésentation d'ARGO.
Bernard, Il y a une nouvelle version de la documentation de mon logiciel ARGO.
J'ai retiré l'ancienne version...

deb7680 a dit…

Bonjour,

Merci à vous deux pour les commentaires. J'ai réactualisé les liens sur Argo, tant au niveau de la page que du pdf.
Bernard peux-tu me mettre le lien sur C76 ?
Sinon, j'ai mis un lien sur le site de ressources que j'en suis en train de mettre en place.C'est juste une ébauche, pour montrer que cela avance. J'ai passé pas mal de temps à collecter des ressources.
A propos du site, j'ai des soucis pour le format. Je me rends compte qu'il est adapté pour les anciens écrans mais pas pour les 19 ou plus. Il faut que je vois ça, si quelqu'un a une idée.

bernard a dit…

Pour la bonne doc sur C76, elle est effectivement pas facile à trouver... :
http://www.cycling74.com/docs/max5/vignettes/intro/docintro.html

Merci Gérard pour ce document AOC "direct du producteur" !

Je suppose que ces outils sont bien plus intéressants que les miens pour le genre d'idées que voici :
http://blahblah.unblog.fr/2008/07/22/ligeti-tentative-dinterpretation/

bien à vous et @+

Didier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.